C’était mercredi soir au Cochon à Plumes de Reims.

C’était mercredi soir au Cochon à Plumes de Reims.

Nous étions une soixantaine à nous réunir ce soir pour une drôle de soirée,  le soir du grand troc.

Qu’est ce que le troc ? * je vous laisse lire plus bas la définition de Sophie.

Des échanges improbables entre un pastis contre un pied de tomate, un bijou contre un cd encore emballé, un robot contre une thermos, un t-shirt contre un porte clé, un haut féminin contre un collage d’artiste… etc… et encore je n’ai pas tout suivi. Bref une vraie réussite collective, une ambiance de folie avec une première sélection musical de l’Atelier du Dj très recherchée, et une deuxième sélection musicale d’Another Pixel à vous décrocher du sol et qui a réussi à faire danser le CAP (Cochon A Plumes dans le jargon branché rémois).

Alors merci au collectif  Green Day, à La Production Rémoise pour leur visuel d’enfer , au Cochon à Plumes et son boss Vincent, au DJs Karl et JP , à Elodie pour la communication média etc…. et aux troqueurs !

Sébastien Gavignet

Nous vous donnons rendez vous le 8 juin pour un Green Day n°4 : projection du film « GREEN », suivi d’un débat autour des risques de la déforestation et des suprises à suivre…

Inscrivez vous !
http://www.facebook.com/event.php?eid=172097329514528

* Qu’est ce que le troc ?


Troquer c’est un geste simple qui permet de ne plus jeter systématiquement ce que nous n’utilisons plus ou portons plus. Vos chemises à fleurs des années 80 vous semblent ringardes? Vous pouvez toujours leur épargner l’attaque de mites! Vous serez surpris de voir que certains fans de vintage trouverons leur bonheur dans vos collections que vous n’osez plus ressortir…

La soirée du grand troc c’est aussi l’occasion de passer un moment sympa à discuter, échanger et le tout en musique avec Another Pixel et l’Atelier du DJ. En prime vous repartirez en ayant renouveler votre garde robe sans avoir déboursé un centime.

En plus de cet avantage, le troc participe à une consommation plus responsable, prenant en compte notre environnement. Ce principe de récupération se pratique naturellement au sein de la famille et des amis. Pourquoi ne pas élargir ce cercle à l’ensemble de la société ? Le troc permet de diminuer le nombre de nos achats et donc de produire moins de déchets. En échangeant on lutte aussi contre le gaspillage et la surproduction. On limite donc les effets néfastes sur l’environnement: consommation d’énergie, culture intensive, pollution de l’eau, émission de CO2..

Ce système était déjà utilisé par les amérindiens et les égyptiens et a ensuite été remplacé par la monnaie permettant des opérations commerciales plus complexes.. On s’aperçoit qu’en période de crise comme dans les guerres où les denrées se font rares le troc revien .

Depuis la crise financière de 2008 le troc connaît un regain d’intérêt. Aujourd’hui selon l’OMC le troc représenterait 20% des transactions de la planète. En face En face à face ou derrière son ordinateur une multitude de « troc parties » fleurissent. Troc de vêtements, de CD, de livres le troc plait de plus en plus et pour cause il renoue aussi avec une économie plus solidaire basée sur l’échange direct entre individus. Dans un système mondialisé où on ne sait plus vraiment à qui on achète, le troc basé sur une confiance réciproque permet de recréer un lien citoyen entre consommateur.

Plus qu’un échange troquer c’est aussi adopter une attitude éco-citoyenne porteuse d’un avenir commercial plus humain et moins spéculateur.

Sophie Lopez

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :